Hotel Boutique Palacio Pinello | Découvrez Sevilla
17066
page,page-id-17066,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.8.1,vc_responsive
 

Découvrez Sevilla

Cathédrale de Séville

250 metros
CATEDRAL-5
CATEDRAL-4
CATEDRAL
CATEDRAL-1
CATEDRAL-2

La Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville est la cathédrale gothique possédant la plus grande superficie du monde. Sa construction a commencé au cours du premier tiers du XVe siècle, après la démolition de l’ancienne grande mosquée de la ville. Le style dominant est gothique, même si elle compte aussi en son sein sur des constructions de la Renaissance, baroques, néoclassiques et néogothiques, les travaux n’ayant cessé au fil des siècles.

On trouve encore quelques traces de l’ancienne mosquée dans la cathédrale actuelle : le Patio de los Naranjos et le minaret almohade, maintenant couronné d’un clocher Renaissance, une œuvre conçue par Hernán Ruiz II au milieu du XVIe siècle, qui est aujourd’hui connue comme la Giralda.

Le bâtiment, classé patrimoine mondial par l’UNESCO, abrite des œuvres majeures d’auteurs tels que Juan Bautista Vázquez « le vieux », le Duque Cornejo, Martínez Montañés, Zurbarán, Pedro de Campaña, Goya et Murillo, ainsi que les tombes de personnages aussi illustres que le roi Ferdinand III « le Saint » ou Christophe Colomb.

Il est également important de souligner le retable principal de la Cathédrale de Séville, considéré comme l’un des plus importants du christianisme.

Alcazar de Séville

450 metros
REALES-ALCAZARES
REALES-ALCAZARES-3
REALES-ALCAZARES-1

L’Alcazar de Séville est un ensemble de palais qui est composé du palais royal en activité le plus ancien d’Europe. Sa construction a commencé durant la période musulmane et s’est prolongée au cours des siècles selon les besoins, rénovant les palais et les agrémentant d’extensions de différentes tailles. De récentes études positionnent cet endroit et ses environs comme l’un des premiers lieux de colonisation de la ville. L’Alcazar de Séville a été classé au patrimoine mondial par l’UNESCO.

Le style prédominant est le Mudéjar, ses principales réformes ayant été réalisées après la conquête de la ville en 1248 par Fernando III. Plus tard, des rénovations et autres remodelages ont été effectués à la Renaissance et à l’époque baroques.

Archives des Indes

500 metros
ARCHIVO-DE-INDIAS-2

Le bâtiment des Archives générales des Indes a été construit à la fin du XVIe siècle par Juan de Minjares d’après une conception de Juan de Herrera, architecte de San Lorenzo del Escorial, dans le style Renaissance.

Après les voyages successifs de Christophe Colomb, Séville devint le seul port de connexion avec l’Amérique, un fait qui a transformé la ville en port le plus important de son temps, procurant à Séville des avantages très importants. Étant le seul port de commerce avec l’Amérique, les commerçants et les marchands se rassemblèrent dans les différents endroits à proximité du port. Le roi Philippe II fit donc construire en conséquence, et à leur attention, ce bâtiment afin qu’ils puissent s’en servir pour archiver tous les documents relatifs à leurs voyages sur le continent américain.

Les Archives des Indes sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO

Place d’Espagne

1,7  Km
PLAZA-DE-ESPANA-1
PLAZA-DE-ESPANA-2
PLAZA-DE-ESPANA-3
PLAZA-DE-ESPANA

Sa construction a commencé en 1914; elle était destinée à être le bâtiment principal de l’exposition ibéro-américaine de 1929, qui s’est tenue à Séville. Son architecte s’appelait Aníbal González, il réalisa l’une des œuvres les plus importantes de la région. Le bâtiment symbolise l’étreinte de l’Espagne à ses anciennes colonies, faisant face aux rives du Guadalquivir comme un chemin vers l’Amérique. L’ensemble du bâtiment est rempli de symboles nationaux (blasons, personnages célèbres, etc.). Profitez de cette visite en vous promenant en bateau sur son canal de plus de 500 m.

La place d’Espagne a également servi de lieu de tournage de cinéma pour des films comme Lawrence d’Arabie et Star Wars Épisode II : L’Attaque des clones.

Parc de María Luisa

2,0 Km
PARQUE-MARIA-LUISA-2
PARQUE-MARIA-LUISA
PARQUE-MARIA-LUISA-1

Le Parc de María Luisa est le plus célèbre jardin public de la ville. Cet espace faisait autrefois partie des jardins du Palais de San Telmo situé à proximité, jusqu’au jour où, en 1893, la duchesse de Montpensier les offrit à la ville pour en faire un jardin public. Le parc a ouvert ses portes en 1914 et fut conçu par le paysagiste français Forestier.

Ce magnifique jardin a été le théâtre de l’exposition ibéro-américaine de 1929, déjà mentionnée précédemment, au même titre que des bâtiments tels que la place d’Espagne. La Place d’Amérique, destinée elle aussi à l’origine à l’Exposition et située dans le parc lui-même permet de contempler le Pavillon Royal, le Pavillon Mudéjar (aujourd’hui Musée des Arts et Traditions populaires) et le Pavillon des Beaux-Arts. (actuel Musée archéologique).

Quartier de Santa Cruz

220 metros
BARRIO-SANTA-CRUZ-1
BARRIO-SANTA-CRUZ-2
BARRIO-SANTA-CRUZ-3

C’est l’ancien quartier juif de Séville et l’un des quartiers les plus typiques de la ville. Le quartier de Santa Cruz forme un réseau presque labyrinthique de rues qui convergent souvent vers certaines de ses places les plus célèbres telles que la place de Doña Elvira, la place De los Refinadores ou la place de Santa Cruz, où est située la vieille église qui donne son nom au quartier.

Parcourez ses rues, ses légendes et ses histoires, comme celles de la belle Susona ou de Don Juan Tenorio, vivez son ambiance et écoutez les « Tunas de Séville » qui serpentent à travers les rues en chantant sans relâche.

Arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville

650 metros
PLAZA-DE-TOROS-REAL-MAESTRANZA-3
PLAZA-DE-TOROS-REAL-MAESTRANZA-1
PLAZA-DE-TOROS-REAL-MAESTRANZA

Les arènes de Séville sont considérées comme l’une des plus importantes du monde de la tauromachie, et proposent l’une des plus célèbres corridas : la Feria d’avril.

Sa construction a commencé en 1749. Il s’agit de l’une des plus anciennes arènes d’Espagne. Elles furent construites dans un style baroque tardif et sont considérées comme l’une des plus belles du pays. Ses dépendances abritent un musée de la tauromachie où l’on peut passer en revue l’histoire de la tauromachie.

Tour de l’Or

1,2 Km
TORRE-DEL-ORO-2
TORRE-DEL-ORO-1
TORRE-DEL-ORO
TORRE-DEL-ORO-3

La Tour d’or faisait partie de la défense de l’Alcázar, auquel elle était reliée par une muraille. Sa construction se réalisa en trois phases : le premier corps en 1220, le deuxième corps au XIVe siècle et ses finitions en 1760.

Il existe des légendes sur l’origine de son nom, mais rien ne prouve qu’elles soient vraies. Une légende dit qu’elle était recouverte de tuiles de couleur dorée, une autre raconte qu’on l’appela « d’Or », car on y gardait les richesses provenant d’Amérique à travers le Guadalquivir. La plus probable veut qu’elle reçût ce nom lors de sa construction en raison du matériau utilisé qui lui donna un aspect doré jusqu’à se refléter dans la rivière.

Église Collégiale du Divin Sauveur

350 metros
IGLESIA-DEL-SALVADOR-2
IGLESIA-DEL-SALVADOR-3
IGLESIA-DEL-SALVADOR-1
IGLESIA-DEL-SALVADOR

L’église El Salvador (le sauveur) a été construite sur une ancienne mosquée musulmane qui avait été elle-même fondée sur des ruines romaines et wisigothiques. L’architecture baroque abrite à l’intérieur des joyaux baroques tels que le grand retable ou des images du Christ de l’amour et de la Passion du Seigneur.

Le bâtiment actuel est l’œuvre de Leonardo de Figueroa et fut construit entre 1674 et 1712. Cette église est la plus grande de la ville après la cathédrale.

Hôtel de Ville

400 metros
PLAZA-NUEVA-AYUNTAMIENTO

La Mairie de Séville a deux grandes façades principales, l’une donne vers la Plaza Nueva et l’autre est orientée en direction de la Plaza de San Francisco. Sa construction commença au XVe siècle, sous la direction de Diego de Riano qui décida du style plateresque de la première partie du bâtiment. Cette aile est celle orientée vers l’avenue de la Constitution et, en partie, vers la Plaza de San Francisco, une zone où l’on peut voir les petits arcs qui menaient autrefois au couvent de San Francisco situé sur la Plaza Nueva. Au XIXe siècle, le reste du bâtiment fut achevé dans un style néoclassique.